Un programme ambitieux

60 tourbières du massif jurassien franc-comtois réhabilitées

Le programme Life tourbières du Jura vise à réhabiliter le fonctionnement d’un grand nombre de tourbières du massif jurassien franc-comtois. D’une durée de six ans, il mobilise d’importants moyens afin de conduire l’un des plus ambitieux projets de restauration de tourbières en Europe. D’importants travaux vont être conduits dans cette perspective, dont notamment la neutralisation de fossés de drainage (16 km), la réhabilitation de cours d’eau (12 km), la régénération de zones d’extraction (7 ha) ou l’abattage de plantations de résineux (51 ha).

Au total, ce programme concerne 60 tourbières, réparties au sein de 16 sites Natura 2000 du Doubs et du Jura. Les travaux impacteront positivement plus de 600 ha d’habitats et permettront ainsi d’améliorer le fonctionnement de 35% des surfaces tourbeuses du territoire.


jura doubs

Voir la carte des sites





Découvrez le film

Tourbières, trésors cachés de la montagne jurassienne

Tourbières, trésors cachés de la montagne jurassienne




Recevez notre newsletter


Quelle est votre adresse mail ?






Actualités

Lettre d'information n°6

12 septembre 2017


La nouvelle lettre d'information du programme est disponible

Tourbières en fête

11 septembre 2017


A l’occasion des journées du patrimoine le 17 septembre, le programme Life tourbières du Jura met la Maison de la Réserve aux couleurs des tourbières pour fêter dignement ce patrimoine riche et fragile. Durant toute la journée, une trentaine d’ateliers ludiques, contes, expositions, projections, conférences, permettront de découvrir ces milieux exceptionnels et les actions menées pour les conserver. Une conférence introduira cet évènement le samedi 16 à 20h. En savoir plus

Travaux de restauration du fonctionnement hydraulique de la tourbière du Moutat (Mouthe - 25)

08 septembre 2017


Pour la restauration globale de la tourbière du Moutat, des travaux sont en cours depuis début août. Ont été pour l'instant réalisé : le comblement de 1 100 mètres de fossés et la remise en eau du premier méandre du Doubs (230 m) rectifié par l’homme il y a environ un siècle. Ce chantier contribuera efficacement à limiter le drainage.