Neutralisation de drains

Objectifs du programme Life

16 km de drains neutralisés, répartis sur 14 sites Natura 2000

Travaux réalisés pendant le programme

Bas-marais de Mont de Voyon aux Granges-Narboz (25)

Objectif : Ralentir les écoulements et recharger en eau le marais et in fine la nappe qui profitera du ralentissement des écoulements.

Réalisation :

  • neutralisation de 6 petits fossés avec panneaux de bois et sciure;
  • neutralisation d'un gros fossé avec 8 palissades en madriers de bois.

Cette neutralisation de 1520 m de fossés au total a été réalisée par l'entreprise Jura Natura Services sous maitrise d'ouvrage du SMMAHD.

Budget : 62 912 euros de prestation auquels il faut ajouter le coût de personnel pour le montage et le suivi du projet.

Photos du chantier

8 palissades en madriers de bois

Une grande partie des tourbières du massif du jurassien a été drainée. L'assèchement qui en résulte affecte tous les habitats et la quasi-totalité des espèces d'intérêt communautaire qui y sont répertoriées. En cas de drainage, le seul moyen de restaurer les milieux tourbeux est de réhabiliter l’hydrologie du site.

 

Techniques

La configuration des fossés de drainage est très variable d'un site à l'autre. Leur largeur comme leur profondeur peuvent varier de 0,5 m à 4 m, leur longueur de dix à plusieurs centaines de mètres. Leur pente peut être également très variable (de presque 0 à quelques pourcentages).

L'intervention optimale consiste à colmater totalement le drain avec de la tourbe ou un matériau équivalent. Cette technique permet de remonter le niveau de saturation hydrique sur l'ensemble de la surface asséchée, en annulant totalement le fonctionnement des rigoles. Elle nécessite une importante quantité de matériaux dont la qualité doit être en adéquation avec les conditions trophiques du site à restaurer :

  • tourbe (généralement prélevée à proximité) ;
  • sciure d’épicéa (solution alternative intéressante) ;
  • arbres de petit diamètre broyés et mélangés à la tourbe ou à la sciure.

En cas d'impossibilité de réaliser un comblement total, une technique alternative consiste à créer des barrages recouverts de tourbe. Le nombre de ces ouvrages est fortement dépendant de la pente : plus celle-ci est importante, plus leur nombre et leur dimensionnement seront importants.

 

Conséquences

La neutralisation d’un drain induit une remontée de la nappe phréatique, qui permet à nouveau de saturer en eau les horizons proches de la surface et favorise le retour de communautés dites « turfigènes », c'est-à-dire capables de produire de la tourbe. Les états de conservation des habitats et des espèces d’intérêt communautaire se trouvent donc améliorés.